My Bloody Valentine… enfin ?


“Soon”… Ou le morceau sur lequel My Bloody Valentine, inactif depuis 1995, s’était retiré : le dernier titre du chef d’œuvre Loveless, sorti quatre ans plus tôt. C’était devenu une certitude : nous n’avions pas la même définition de “bientôt” que Kevin Shields, qui n’avait jamais parlé de split, plutôt d’un hiatus. Mais l’attente pourrait prendre fin…
Les Irlandais seraient en effet en train d’envisager une reformation pour l’édition 2008 du festival californien Coachella.
Après The Jesus And Mary Chain ou encore Rage Against The Machine, le festival a offert à My Bloody Valentine la co-tête d’affiche de sa prochaine édition. Shields dont l’activité récente s’est limitée à des contributions à l’album More Light de J Mascis & the Fog ainsi qu’à des BO pour Sofia Coppola telles celles de Lost In Translation (il en était d’ailleurs le superviseur) ou Marie-Antoinette (sur laquelle il remixait Bow Wow Wow…) a confié au magazine Magnet qu’une telle reformation ne s’arrêterait pas là : « Nous sommes 100% sûrs que nous ferons une autre album de My Bloody Valentine, à moins qu’on meure ou un truc du genre… »
D’autre part, la deuxième reformation que le programmateur Paul Tollett convoitait pour l’édition 2008 – celle des Smiths – tombe à l’eau, Morrissey ayant récemment déclaré qu’un tel come-back était hors de question. Espérons que MBV la joue moins comme les Cocteau Twins (qui avaient considéré l’offre d’un bon oeil, laissé enfler la rumeur puis renoncé, voir l’interview de Robin Guthrie dans Versus n°3) que comme Jesus And Mary Chain : qu’ils jouent au Coachella donc, et enchaînent ensuite avec d’autres festivals européens comme Rock En Seine.