[Chacun Mes Goûts] #4 : Matthias Jungbluth (Fange, Throatruiner Records)

 

© Matthis Van Der Meulen

New Noise présente “Chacun Mes Goûts”, une série limitée de discussions où groupes et artistes mis en avant dans nos colonnes nous parlent de leurs disques de chevet. Aujourd’hui, c’est Matthias Jungbluth, hurleur chez Fange et boss de Throatruiner Records qui se prête au jeu…

Ton premier disque acheté/procuré ?

J’ai commencé à acheter des disques sur le tard, faute de moyens. Je tournais aux CD’s gravés, et je me plongeais dans la sélection “metal” de la médiathèque de Saint-Avé : les premiers KoRn, Marilyn Manson, Watcha, Enhancer. C’est ce genre de disques qui m’a mis un pied dedans. Du coup, je pense que le premier que j’ai possédé, c’est Issues de Korn, et c’est celui qui a le moins vieilli.

Issues : Korn: Amazon.fr: Musique

Un disque qu’écoutaient tes parents quand tu étais gamin ?

Rien de particulier, on a beaucoup bouffé de compilations de Céline Dion, Mylène Farmer et compagnie, rien de plus pointu.

Best Of Celine Dion : Celine Dion: Amazon.fr: Musique

Un disque qui t’a donné envie de faire de la musique ?

Ça doit être Carpe Diem de Will Haven. C’est le premier disque de musique plus pointue que j’ai écouté. Ça a été une passerelle vers d’autres groupes et ça m’a sensibilisé à l’intention derrière la musique.

Will Haven - Carpe Diem (2001, Vinyl) | Discogs

Le meilleur album de tous les temps ?

Through Silver In Blood de Neurosis, c’est celui que je réécoute le plus. Un groupe passerelle également, qui m’a ouvert à Swans, Godflesh et compagnie. C’est un vrai marqueur temporel. Et de toute cette scène plus pointue et exigeante, c’est le premier que j’ai pu voir en concert.

Through Silver in Blood: Neurosis: Amazon.fr: Musique

Ton disque francophone incontournable ?

Le premier Nesseria m’avait marqué, notamment par son écriture, qu’on doit au bassiste de l’époque. Ça m’a par exemple inspiré avec Calvaiire, et m’a montré que le français pouvait bien sonner avec ces musiques-là.

Nesseria

Ton disque indus incontournable ?

Ce n’est pas strictement indus mais, je dirais Children of God des Swans. J’ai découvert sur le tard, et c’est ce côté plus folk et éthéré qui m’a bien parlé.

SWANS Children Of God reviews

Ton disque noise incontournable ?

Je ne me définirai pas comme auditeur de noise pur comme mes collègues de Fange. Mais j’aime beaucoup GR de Deathpile, c’est celui que j’ai le moins de mal à réécouter.

Deathpile - G.R. (2003, CD) | Discogs

Le disque de Fange dont tu es le plus fier ?

Le prochain ! (Rires) C’est une réponse un peu facile mais je dirais quand même Pudeur, pour son identité particulière… On sent entre nous que c’est un disque qui nous ouvre d’autres voies.

Fange, Pudeur (Throatruiner) - Section26

Un disque d’un groupe ou artiste avec qui tu es pote ?

L’EP de Bière NoirE, avec le chanteur de Satan, Pleine Lune. C’est de la folk lo-fi indus.

Un disque de chez Throatruiner que tu aimes tout particulièrement ? 

Le dernier Plebeian Grandstand, False Highs, True Lows. C’est le premier groupe avec lequel j’ai bossé, et cet album représente pour moi la quintessence de toute leur évolution musicale. Je ne trouve rien de plus impressionnant dans leur style.

False Highs, True Lows de Plebeian Grandstand sur Amazon Music ...

Un disque que tu aurais aimé sortir chez Throatruiner ?

This Is Not Supposed To Be Positive, l’avant-dernier album de Hangmans’s Chair. J’aimais les albums précédents sans accrocher plus que ça, mais celui-là m’a vraiment mis sur le cul ! Il est parfait du début à la fin.

Best Of Celine Dion : Celine Dion: Amazon.fr: Musique

Ta pochette d’album préférée ?

Capture and Release de Khanate. C’est sobre et efficace, et il y a ce petit truc en plus que j’essaye de reprendre avec Fange, à savoir mettre un maximum d’infos sur la pochette.

Khanate – Capture and Release - Eklektik Rock

Ta B.O. préférée ? 

Celle de Mandy avec Nicolas Cage, par Jóhann Jóhannsson. Elle est bien angoissante et correspond très bien au film.

Mandy (Original Motion Picture Soundtrack) de Jóhann Jóhannsson ...

Un disque qu’on ne s’attendrait pas à trouver dans ta discothèque ?

Je dois avouer que j’ai pas mal écouté Mylène Farmer récemment, et c’est quand même pas mal !

Ainsi Soit Je.....: Farmer, Mylene: Amazon.fr: Musique

Un disque que tu offrirais à ton ou ta meilleur·e ami·e ?

Deux lives des Swans : Public Castration Is A Good Idea et Swans Are Dead. Pour moi ça symbolise les deux extrêmes du groupe.

Public Castration Is a Good Idea (Live) de Swans sur Amazon Music ...

Guts Of Darkness › Swans › Swans Are Dead

Un disque que tu offrirais à ton ou ta pire ennemi·e ?

Un disque de Fange avec les voix pas encore recalée ! (Rires) Ou Diamanda Galás, The Litanies Of Satan…, un disque bien oppressant, on dirait une alarme de Laguna qui sonne sur 5 octaves. Ça met la pression c’est parfait !

Diamanda Galás – The Litanies of Satan | Genius

Le dernier disque que tu as acheté/que tu t’es procuré ?

Black Curse, Endless Wound. Dans le style (NdR : black/death metal), c’est mortel.

Aux Portes Du Metal : Chronique d'album metal Black Curse Endless ...

Le disque que tu écoutes en boucle en ce moment ?

Le premier album de Sol Invictus que je ne connaissais pas, et je le trouve ultra bien.

Trees in Winter : Sol Invictus: Amazon.fr: Musique

Et enfin : team CD, team vinyle, team cassette ou team streaming ?

Pour un mec qui tient un label, je sais que ça la fout mal, mais plutôt streaming pour des raisons purement pratiques. Je n’ai pas de grosse collection, et je n’achète pas énormément de disques en physique non plus.

 

Pudeur, le dernier album de Fange, est sorti en mars dernier chez Throatruiner Records. Chronique à lire dans new Noise #53 en kiosque actuellement. Et vous pouvez l’écouter ICI.

Propos recueillis par Clément Duboscq

 

La playlist :