[Chacun Mes Goûts] #3 : Igorrr

© Svarta

New Noise présente “Chacun Mes Goûts”, une série limitée de discussions où groupes et artistes mis en avant dans nos colonnes nous parlent de leurs disques de chevet. Aujourd’hui, c’est Gautier Serre alias Igorrr qui se prête au jeu…

Le premier disque que tu as possédé ?

Mon tout premier CD n’était pas musical, il s’agissait de contes récités, Les contes de Grimm, ma mère me l’avait offert. Je ne me rappelle plus du tout des histoires, juste que j’étais vraiment content d’avoir reçu ce cadeau. Le premier CD que j’ai acheté moi-même n’a rien à voir puisque c’était Follow The Leader, de Korn. 

Follow The Leader : Korn: Amazon.fr: Musique

Un disque qu’écoutaient tes parents ?

Je me rappelle entendre régulièrement Dire Straits, différents live, et Brothers in Arms. Beaucoup de Marcel Dadi aussi, George Brassens, Claude Bolling, Madness et Chanson Plus Bifluorée… 

Brothers In Arms: Dire Straits: Amazon.fr: Musique

Un disque qui t’a donné envie de faire de la musique ?

De nombreux disques m’ont donné envie de faire de la musique, puis d’autres ont confirmé ce désir, ce besoin de”mettre ma pierre à l’édifice”. Avec d’un côté ceux m’ayant donné envie de faire de la musique tellement je les trouvais géniaux, comme I de Meshuggah, The Director’s Cut de Fantômas, OK Computer de Radiohead ou encore l’album sans titre de Portishead, pour ne citer qu’eux parmi l’interminable liste de grands chefs-d’oeuvre de la musique. Et de l’autre tous les disques ennuyeux et sans goût qui m’ont tout autant incité à me mettre à la musique par ras-le-bol de la médiocrité, comme pour dire à ces musiciens : “Mais non les gars, il ne faut pas faire comme ça, c’est nul, tellement nul que je ne peux pas rester là sans rien faire !“.

I, Meshuggah: Meshuggah, Meshuggah: Amazon.fr: Musique

The Director's Cut: Fantomas: Amazon.fr: Musique

Ok Computer: Radiohead, Radiohead: Amazon.fr: Musique

Portishead: Portishead, Nick Ingman: Amazon.fr: Musique

Le meilleur album de tous les temps ?

Te citer un seul album, alors qu’il existe tellement de chefs-d’oeuvre dans tous les genres et toutes les époques, est presque impossible. C’est pourquoi je vais faire encore pire : je ne vais te citer qu’une seule pièce de musique : “Moonlight Sonata”, de Beethoven. 

Ludwig van Beethoven — Wikipédia

Ton disque de metal extrême incontournable ?

Gallery of Suicide de Cannibal Corpse.

Gallery of Suicide : Artwork & Tracklist - MetalZone

Ton disque de musique classique ou baroque incontournable ?

Ça alterne très souvent, le plus souvent entre du Bach, du Chopin et du Scarlatti, ce sont les trois qui tournent principalement en boucle chez moi. A l’époque de la musique classique/baroque, le concept d'”album” n’existait pas, il s’agissait d’œuvres, de séries de pièces de musique… De fait, difficile de te donner un nom de disque. Après, l’album des sonates de Scarlatti par l’interprète Polonaise Wanda Landowska envoie du très lourd. C’est du mono, très vieux, et c’est du grand art. Mais c’est extrême, il faut s’accrocher pour écouter ça, c’est un peu l’équivalent du brutal death dans le domaine du baroque ancien. 

Scarlatti : hapsichord sonatas de Wanda Landowska, Double 33T ...

Ton disque de musique électronique incontournable ?

Aphex Twin, Come to Daddy.

Come to Daddy EP : Aphex Twin: Amazon.fr: Musique

Ton disque de musique orientale incontournable ?

Je sais pas si on peut vraiment qualifier ça de véritable musique orientale, parce qu’elle est occidentale par certains aspects, mais Le pas du chat noir d’Anouar Brahem est l’un de mes grands disques de musique du Moyen-Orient. Je pense aussi à certains albums de Secret Chiefs 3, très orientaux, ou encore « Oriental Bass » de Renaud Garcia-Fons qui est longtemps resté mon “number 1”.

Le pas du chat noir | ECM Records

Le disque d’Igorrr dont tu es le plus fier ?

Eh bien, même si ça sonne comme de la promo camouflée, l’album dont je suis le plus fier, réellement, c’est Spirituality And Distortion. Je me sens tellement proche de cet album, il représente quelque chose de toujours tellement présent en moi que j’en suis vraiment fier, ou du moins très heureux et soulagé d’avoir pu exprimer tout ça avec tant de justesse. Autre raison pour laquelle j’en suis fier : lui donner vie a été un véritable enfer, un travail très long, laborieux et très difficile. J’apprécie d’autant plus de le voir exister, être disponible, écoutable par tous.

Spirituality and Distortion | Igorrr

Un disque d’un groupe ou artiste avec qui tu es ami ?

Oh, il y en a pas mal ! A force de tourner depuis toutes ces années, on rencontre plein de groupes et on devient potes ou amis avec beaucoup d’entre eux. Quelqu’un avec qui  je suis en contact quotidiennement, pour la musique ou autre, c’est Pedral, de Vladimir Bozar ‘N’ Ze Sheraf Orkestär.

Vladimir Bozar 'n' Ze Sheraf Orkestär - Universal Sprache ...

Ta pochette d’album préférée ?

Instinctivement, je pense à Rabih Abou-Khalil. Même si je ne sais pas si je préfère vraiment une de ses pochettes par rapport aux autres, elles sont toutes incroyables et dégagent une aura d’une puissance rare. Si je ne devais en choisir qu’une je pense que ce serait Al-Jadida.

Médiathèque de Malakoff - Al jadida - Détail

Un disque “plaisir coupable” ?

Showbiz, de Muse.

Showbiz - Muse - SensCritique

Un disque que tu offrirais à ton ou ta meilleure amie ?

Le dernier que j’ai offert, c’était un album de Mr Oizo. Mais si je devais en offrir un aujourd’hui, je pense que je choisirais le dernier Vltimas. 

VLTIMAS - Something Wicked Marches In

Un disque que tu offrirais à ton ou ta pire ennemie ?

N’importe quel album de PNL, ce groupe est une véritable honte musicale. 

Deux Freres : Pnl, Pnl: Amazon.fr: Musique

Le dernier disque que tu as acheté/que tu t’es procuré ?

La version vinyle de The Game de Queen. 

The Game: Queen, Queen: Amazon.fr: Musique

Le disque que tu écoutes en boucle en ce moment ?

Tous les Greatest Hits de Queen.

Queen - Greatest hits I, II & III - The Platinum collection 51 ...

Et pour terminer : team CD, team vinyle, team cassette, ou team streaming ?

J’ai un peu de tout ici, mais j’écoute principalement de la musique en streaming. J’écoute tellement de choses, et surtout tellement de choses différentes, qu’il me faut obligatoirement du dématérialisé. Le sol de ma maison ne supporterait pas le poids si je possédais au format physique tout ce que j’écoute… 

Spirituality And Distortion, le dernier album d’Igorrr, est sorti en mars dernier chez Metal Blade Records. Vous pouvez l’écouter ICI.

Retrouvez Igorrr en couverture de new Noise n°53, disponible en kiosque tout l’été.

Propos recueillis par Clément Duboscq

La playlist :