[Chacun Mes Goûts] #20 : Arno Strobl (Freitot, Carnival In Coal…)

 

New Noise présente “Chacun Mes Goûts”, une série limitée de discussions où groupes et artistes mis en avant dans nos colonnes nous parlent de leurs disques de chevet. Aujourd’hui, c’est Arno Strobl, chanteur de Freitot, Carnival In Coal, We All Die (Laughing), etc., qui se prête au jeu… 

Ton premier disque acheté ou acquis ?

Arno Strobl : Mon tout premier 33 tours, en dehors des disques de contes pour enfant, c’est Dynasty de Kiss. Mes parents voulaient m’en offrir deux, pour une occasion qui ne me revient pas, Noël je crois. J’avais choisi deux compilations disco. Le pressage d’un des deux disques avait foiré. On l’a donc ramené au disquaire et il fallait en choisir un autre en remplacement. Comme “I Was Made For Loving You” était très à la mode, et que c’était quand même très disco, j’ai choisi ce disque. Je suis donc tombé dedans très jeune, et je le possède encore aujourd’hui !

Dynasty: Kiss: Amazon.fr: Musique

Un disque qui te rappelle ton enfance ?

J’ai dû l’acheter à peu près à la même époque, et je l’écoute toujours avec le même plaisir : The Age Of Plastic de Buggles. Bien sûr acheté à cause du single “Video Killed The Radio Stars”. J’ai eu la chance de grandir en Belgique, là où la radio n’imposait aucun quota. On avait donc droit à de l’anglo-saxon à foison. “Living In The Plastic Age” passait beaucoup.

Age of Plastic,The : The Buggles: Amazon.fr: Musique 

Un disque qui t’a donné envie de faire de la musique ?

Boy In A Man’s Work, de Mucky Pup. C’est pêchu, rentre-dedans, marrant, et accessible car pas trop technique. Je me suis dit qu’il y’ avait moyen de faire quelque chose. C’est ce qui nous a donné envie de fonder notre tout premier groupe, moi et Axel de Carnival In Coal, House Of Wax. On savait à peine jouer !

Boy in a Man's World : Mucky Pup: Amazon.fr: Musique

Un disque avec ton chanteur/euse préféré/e?

C’est Mike Patton, c’est sûr, mais choisir un de ses disques en particulier, c’est compliqué… Disons Angel Dust. J’adore aussi King For A Day, Fool For A Lifetime, mais Angel Dust est peut-être plus cohérent dans son approche. Il ne passe pas trop du coq à l’âne, tout en étant original.

Angel Dust: Faith No More, Faith No More: Amazon.fr: Musique 

La question impossible : le meilleur album de tous les temps ?

Mr Bungle, le premier album. J’ai mis un temps fou à rentrer dedans car en l’achetant je m’attendais à un Faith No More bis… Mais aujourd’hui je le connais par cœur ! J’avais découvert FNM avant Bungle, via MusiCalifornia dans Les Enfants du Rock. C’était à l’époque de Chuck Mosley et ils passaient beaucoup “We Care A Lot”.

Mr Bungle: Mr Bungle: Amazon.fr: Musique

Ton disque de metal “généraliste” préféré ?

Là c’est dur… Je vais choisir Killers de Maiden. Découvert quand j’étais gamin, pendant des vacances chez des amis. Le fils était ado et m’a fait découvrir cet album. Dès l’intro de “The Ides of March”, j’ai été contaminé. Et puis, peut-être pour les mêmes raisons, car c’est la même personne qui m’a fait découvrir, le premier album de Van Halen. Deux disques dont je garde des souvenirs de première écoute traumatisants, et ils me procurent encore le même plaisir aujourd’hui.

Killers (2015 Remaster) de Iron Maiden sur Amazon Music - Amazon.fr

Van Halen: Van Halen: Amazon.fr: Musique

Ton disque de metal extrême préféré ?

Compliqué aussi… (longue réflexion) Putain, j’aurais dû m’en douter en plus ! (Rires) Un me tient particulièrement à cœur : Into The Pandemonium de Celtic Frost. Pas si extrême que ça quand on y pense. J’adorais le groupe dès le départ, et ce que j’aime dans ce disque c’est son côté expérimental, qui défriche des tas de domaines, super aventureux. Très couillu et osé pour l’époque. Mais tu peux ajouter Purgatory Afterglow de Edge Of Sanity. Là, au moins, la voix racle ! Cet album représente tout ce que j’aime dans le death metal : mélodies incroyables, blasts telluriques, chant parfait et ultra caverneux. Dan Swanö, mec ! Il m’a vraiment beaucoup inspiré pour Freitot. Je ne dis pas que je lui arrive à la cheville mais c’est ce à quoi j’aspire en tous cas !

Celtic Frost - Into The Pandemonium - Reissue (NEW CD) | Achetez ...

Purgatory Afterglow: Edge of Sanity: Amazon.fr: Musique

Ton disque de metal expérimental ou avant-gardiste préféré ?

Sans aucune hésitation, Dimension Hatröss de Voivod. Un de mes groupes favoris. Je l’ai découvert à sa sortie. J’aime les albums qui se méritent, qui ne tombent pas tout cuits dans l’oreille. J’en veux pour preuve pas mal de disques que j’ai appréciés et compris tout de suite, puis rangé dans un coin sans jamais plus y toucher… Tous les System Of A Down, par exemple ! (Rires) Voivod, c’est un groupe que tu es obligé d’apprivoiser.

Dimension Hatröss (Expanded Edition) [Explicit] de Voivod sur ... 

Ton disque préféré de toute ta discographie ?

Ça c’est chaud ! Bon, je ne vais pas te sortir la réponse à la con “je ne peux pas choisir entre mes enfants”. J’aime beaucoup ce que j’ai fait avec We All Die (Laughing), 6:33, Carnival In Coal… N’en choisir qu’un est vraiment compliqué, mais je vais dire Collection Prestige de Carnival In Coal. C’est notre album le plus abouti, et je le considère comme mon enfant. (Rires)

Collection Prestige : Carnival In Coal: Amazon.fr: Musique

Ton disque préféré d’un groupe ou artiste français ?

Ça change d’une semaine à l’autre ! A brûle-pourpoint, et pour sortir du metal, je dirais Caviar Pour Les Autres de Jacques Higelin. Je l’ai eu gamin et je l’écoute toujours avec le même plaisir, je ne m’en lasserai jamais. Peut-être à égalité avec Nuit d’Amour de Bernard Lavilliers, et oui ! J’aimais bien cette période. Moins ses chansons “pubs pour du café”.

Caviar pour les autres...: Higelin, Jacques: Amazon.fr: Musique

Album CD - Nuit d'amour - Bernard Lavilliers - BERNARD LAVILLIERS ...

Un disque d’un groupe ou artiste avec qui tu es ami ?

Je vais citer mon ami Déhà avec qui je joue dans We All Die (Laughing). Il a tout récemment sorti un album qui s’appelle How To Despise Humanity In 7 Lessons and A Half… Du metal extrême au sens large du terme, du death, du black, plein de mélodies, je l’écoute beaucoup.

Ta B.O. de film préférée ?

(Rires) Ça va être vite fait, je la connais par cœur car je l’ai écoutée en boucle à l’époque : celle de Qui Veut la Peau de Roger Rabbit. Il y a tout dedans, et notamment beaucoup de joie de vivre. Je commençais juste à m’intéresser au jazz, je suis vraiment tombé dedans avec Coltrane, mais il y a de belles ambiances et ce côté foutraque, qu’on peut retrouver dans Carnival In Coal. Notamment sur “Fuckable” qui en est directement inspiré. Ça permettait aussi d’écouter un peu autre chose, pour se nettoyer les oreilles.

Who Framed Roger Rabbit : Alan Silvestri: Amazon.fr: Musique

De fait, une petite question subsidiaire, ton disque de jazz préféré ?

Olé Coltrane est le premier à m’avoir vraiment mis le pied à l’étrier. Je l’adore, bien que les puristes ne le considèrent pas comme un chef-d’œuvre. J’y suis venu par l’intermédiaire du jazz rock. J’ai toujours aimé tout ce qui groove en général, donc il fallait bien que je tombe dedans.

Ole Coltrane : John Coltrane: Amazon.fr: Musique

Un disque plaisir coupable dont tu as vraiment honte ?

Il n’y a pas grand chose que je n’assume pas… Mais allons-y pour “Maldon” de Zouk Machine, la partie de basse est hallucinante. Ou des compil disco avec des morceaux de 20ème zone qu’on trouve sur des aires d’autoroute. Tu sais, ces offres “10 CD pour 6 €” : le premier titre est toujours connu mais tous les autres sont merdiques. (Rires)

Maldon (Version album) de Zouk Machine : Napster

Un disque que tu assumes, mais qu’on ne s’attendrait pas à trouver dans ta discothèque ?

Les albums de l’Affaire Louis’ Trio. J’adore Hubert Mounier, alias Clit Boris, c’était un excellent auteur-compositeur. Très sous-estimé à mon goût. Beaucoup de gens n’ont pour référence que Chic Planète lorsqu’il s’agit de ce groupe, mais il y a de vraies pépites ailleurs. Et j’adore ce qu’a fait Hubert en solo. Paix à son âme.

Mobilis In Mobile: L'Affaire Louis Trio: Amazon.fr: Musique

Un disque que tu offrirais à ton meilleur ami ?

Innervisions de Stevie Wonder. Tous les albums des 70’s de Stevie récoltent tous mes suffrages, il y a tout dedans. Je choisirais aussi certainement Songs In The Key Of Life

Innervisions: Stevie Wonder, Stevie Wonder: Amazon.fr: Musique

Songs In The Key Of Life de Stevie Wonder sur Amazon Music - Amazon.fr

Un disque que tu offrirais à ton pire ennemi ?

Soit un album que j’adore mais que je rayerais avant pour le frustrer. Soit le dernier album de Five Finger Death Punch. Je pense pas que ça ne nécessite d’explications ! (Rires)

F8: Five Finger Death Punch: Amazon.fr: Musique

Ton dernier disque acheté ou acquis ?

Deux vinyles, ce qui est rarissime. L’EP de Jonathan Hultén de Tribulation, The Dark Night Of The Soul, pour offrir à ma femme pour son anniversaire. Et l’album de Tar Pond, que j’ai tendance à considérer comme un EP. Je suis bien sûr fan de Martin Ain, et puis c’est beau quoi…

The Dark Night of the Soul de Jonathan Hultén : Napster

Tar Pond Protocol of Constant Sadness (Album)- Spirit of Metal ...

Et enfin : team CD’s, team vinyls, team cassette ou team streaming ?

Team CD’s majoritairement, c’est ce que je possède en plus grand nombre. On a énormément de vinyles à la maison mais plus de matos de qualité pour les écouter. Et pas mal team streaming au quotidien, pour découvrir. En ce qui concerne les cassettes, je serais bien content de récupérer un lecteur pour m’y remettre.

 

Arno Strobl et ses acolytes de Freitot planchent sur un deuxième album prévu pour début 2021. 

Propos recueillis par Clément Duboscq

La playlist :