[Chacun Mes Goûts] #15 : Regarde Les Hommes Tomber

(c) David Fitt

New Noise présente “Chacun Mes Goûts”, une série limitée de discussions où groupes et artistes habitués de nos colonnes nous parlent de leurs disques de chevet. Aujourd’hui, ce sont A.M., J.J.S. et T.C. de Regarde Les Hommes Tomber qui se prêtent au jeu…

Le premier disque en votre possession ? 

A.M. : IAM, L’Ecole du Micro D’Argent. Eté 1997, j’avais neuf ans et, fasciné par la trilogie Star Wars qui venait tout juste d’être rediffusée au cinéma, je tombe sur le titre “L’Empire du Côté Obscure” à la radio. S’en est suivi l’achat de l’album et un amour pour la scène rap française de cette époque : NTM, la Fonky Family…  Je suis venu au rap US quelques années plus tard avec le 1er album d’Eminem qu’un ami de mes parents m’avait gravé sur un bon vieux CD vierge. Eminem que j’ai ensuite vu ensuite à Bercy en 2001, mon premier “vrai” concert.

L'empire du côté obscur de Iam sur Amazon Music - Amazon.fr

J.J.S. : AC/DC, Live at Donington. A l’occasion de sa parution, ils avaient ressorti le single “Highway to Hell” en version live. J’étais tombé sur le clip  à la télé. J’ai vu ce mec, Angus Young, en bermuda courir dans tous les sens et se rouler par terre avec sa Gibson SG. Je suis devenu fan immédiatement tout en me disant que c’était “ce que je voulais faire quand je serai grand”. J’ai écouté ce live tous les jours pendant des années.

Achat ac dc live at donington pas cher ou d'occasion | Rakuten

T.C. : Nevermind, Nirvana. C’est un peu cliché, je te l’accorde. Mais comme pour beaucoup, ce disque m’a ouvert d’immenses perspectives. Je l’ai d’ailleurs réécouté avec plaisir récemment.

Nirvana - Nevermind (2001, Pink Labels, Vinyl) | Discogs

Un disque qui vous rappelle votre enfance ?

A.M. : Suzanne Vega, Nine Objects of Desire. Si on parle de l’enfance et non de l’adolescence, je pense forcément aux disques qu’écoutaient mes parents en voiture : Bob Marley, The Specials, les Stones, Peter Gabriel… Et donc cet album de Suzanne Vega que j’ai récemment redécouvert en préparant l’enterrement de ma mère. Je ne connais rien de sa carrière, mais cet album m’évoque énormément de souvenirs.

Nine Objects of Desire: Suzanne Vega: Amazon.fr: Musique

J.J.S. : À la mort de Freddie Mercury, Queen avait réédité “Bohemian Rhapsody” en single. Mes parents l’avaient acheté. J’ai dû l’écouter vingt fois par jour à l’époque tellement je trouvais ce morceau incroyable.

Bohemian Rhapsody - Single — Queen | Last.fm

T.C. : The Book Of Secrets, Loreena McKennitt. Cet album se situe à la croisée d’influences multiples dans la musique world. Il a été enregistré par Peter Gabriel et on y retrouve autant de sonorités celtes qu’orientales. Avec toujours cette pointe de mysticisme qui caractérise Loreena McKennitt. Un de mes disques de chevet.

The Book of Secrets de Loreena McKennitt sur Amazon Music - Amazon.fr

Un disque qui vous a fait découvrir le metal et ses dérivés ?

A.M. : Limp Bizkit, Chocolate Starfish & The Hot Dog Falvored Water. En fait, il s’agit de la suite logique de ma découverte du rap US avec Dre, Eminem, Snoop Dogg, etc. Mon frère, qui est un poil plus jeune que moi, s’était vu offrir cet album pour ses dix ans et on l’a écouté en boucle pendant des mois, sans même nous rendre compte qu’il y avait une guitare ou une batterie ! On était vraiment focalisés sur la voix et les “fuck” de Fred Durst… Jusqu’au jour où on a commencé à bouger la tête et comprendre qu’il se passait quelque chose de différent comparé aux disques qu’on écoutait à l’époque… La “vraie” découverte du metal viendra ensuite à la fin du collège avec Metallica, et forcément Slayer qui a définitivement changé ma vie.

Limp Bizkit : Chocolate Starfish And The Hot Dog Flavored Water ...

J.J.S. :  Metallica, Master Of Puppets. Un jour, mon grand frère est rentré à la maison avec. J’ai écouté direct. J’ai rien compris, sauf que cette musique ce serait ma vie.

Master of Puppets : Metallica: Amazon.fr: Musique 

T.C. : Fistful Of Metal, Anthrax. Le riff d’ouverture dit tout. Quand on a quinze ans et qu’on écoute ça pour la première fois, on sait déjà que plus rien ne sera jamais comme avant !

Anthrax - Fistful Of Metal (CD) | Discogs

Un disque qui vous a donné envie de faire de la musique ?

A.M. : Simplement Kill Em’ All, le premier l’album de Metallica avec lequel j’ai découvert le groupe et qui m’avait été prêté par un pion de mon collège. La découverte des riffs, des solos, de ce que signifie être un groupe. C’est à cette époque-là que j’ai eu envie de jouer de la musique. D’abord pour reproduire ce que j’entendais sur cet album, car aucun de mes potes guitaristes ne voulait jouer ça sérieusement !

Kill 'Em All (Deluxe / Remastered) [Explicit] de Metallica sur ...

J.J.S. : Nirvana, Nevermind. À l’époque tout le monde jouait le riff de “Smells Like Teen Spirit” à la guitare. Je suppose que j’ai aussi voulu faire comme tout le monde.

Nirvana - Nevermind (2001, Pink Labels, Vinyl) | Discogs

T.C. : Tubular Bells, Mike Oldfield. Enfant, j’ai été littéralement happé par ce disque que mes parents écoutaient très fréquemment… Les textures et la sonorité générale m’ont fait comprendre très tôt que la musique ferait partie intégrante de ma vie, il a été le moteur de mes démarches pour devenir musicien.

TUBULAR BELLS - MIKE OLDFIELD - 4CD=20€ | 7CD=30€ - Promotions ...

Le meilleur album de tous les temps ?

 A.M. : Slayer, Reign In Blood. Il est impossible de répondre à cette question, donc je  cite simplement l’album que j’ai le plus saigné de ma vie. Pas besoin d’en dire plus !

Reign in Blood: Multi-Artistes, Slayer: Amazon.fr: Musique

J.J.S. : Björk, Homogenic. Une génie au sommet de son art. Album intemporel. Et que dire du titre “Unravel”…

Homogenic — Björk | Last.fm

T.C. : October Rust, Type O Negative. Un chef d’œuvre absolu. J’y découvre encore des choses, même après mille écoutes. La composition, l’ambiance, la production… tout est parfait. L’habillage des compositions est très habile et dévoile une fois de plus leur immense maturité artistique. Peter était un maître et son décès en 2010 fut une vraie tragédie.

October Rust de Type O Negative sur Amazon Music - Amazon.fr

Votre disque black metal incontournable ?

A.M. : Secrets Of The Moon, Antithesis.  Là aussi, impossible de répondre à cette question, mais plutôt que de citer les classiques à la Mayhem, Dissection, etc. je choisis les Allemands de Secrets Of The Moon. Rarement un album aura eu autant d’impact sur ma vision de la musique. Cet album est froid, racé, radical. La noirceur absolue.

Secrets of the Moon: Antithesis - Music Streaming - Listen on Deezer

J.J.S. : Burzum, Filosofem. Voyage au cœur des ténèbres, contemplatif, méditatif, abrasif. Un album qui s’écoute SEUL.

Filosofem de Burzum sur Amazon Music - Amazon.fr

T.C. : Storm Of The Light’s Bane, Dissection. Emprunté à la médiathèque de ma ville natale aussi improbable que cela paraisse, ils l’avaient peu de temps après ma découverte du metal. L’artwork m’avait attiré… Je me souviens très bien m’être dit “wow, OK, ça existe” en l’écoutant dans ma chambre. J’écoutais du black metal pour la toute première fois. Le temps était suspendu.

Dissection: Storm Of The Light's Bane - Music Streaming - Listen ...

Votre disque metal au sens large incontournable ?

A.M. : Morbid Angel, Covenant. OK, encore du metal extrême, mais c’est le meilleur album du genre. Incontournable pour le riffing de Trey Azagthoth, cette fois-ci un peu plus clair que dans le passé, le jeu de batterie de Pete Sandoval et la production poussiéreuse du Mourrisound Studio, si caractéristiques des albums floridiens de l’époque, Deicide, Death, etc.

Nar Mattaru by Morbid Angel

J.J.S. : Tool, Lateralus. La perfection.

Tool - Lateralus - Guitar Percussion Cover by IgnatzM on ...

T.C. : Brave New World, Iron Maiden. Marquant le grand retour de Bruce Dickinson, cet album, qui pourtant n’est pas un “classique” du groupe à proprement parler, réunit selon moi tout ce qui fait un bon disque metal : épique, rugueux dans l’intention, soigné dans la composition. Je l’écoute assez fréquemment.

Brave New World: Iron Maiden: Amazon.fr: Musique

Votre disque “post-wathever” incontournable ?

A.M. : Pelican, The Fire In Our Throats Will Beckon The Thaw. J’ai découvert le post-rock et le post-metal à la fin de mon adolescence, notamment avec Cult Of Luna, Isis et cet album de Pelican. Je me souviens avoir écouté les deux premiers albums de Pelican en vacances, seul, face à la mer, et je pense réellement qu’il s’est passé quelque chose à ce moment-là, même si ça peut paraître totalement cliché. Par contre, j’ai totalement cessé d’écouter ce groupe à la sortie de City Of Echoes que je considère comme une trahison de leur part tant cet album est insipide.

Pelican : The Fire in Our Throats Will Beckon the Thaw - Musique ...

J.J.S. : Envy, All the Footprints You’ve Ever Left and the Fear Expecting Ahead. Le plus grand chef-d’œuvre screamo/post-rock qui soit. Tous styles confondus même.

Envy - All The Footprints You've Ever Left And The Fear Expecting ...

T.C. : Guidance, Russian Circles. Découvert à sa sortie, j’ai immédiatement accroché. J’ai beau être chanteur, paradoxalement j’apprécie vraiment l’écoute de disques 100% instrumentaux. Le feeling présent sur celui-ci est incroyable.

Russian Circles - Guidance (2016, Clear with Brown Splatter, Vinyl ...

Votre disque d’un groupe ou artiste français incontournable ?

A.M. : Deathspell Omega, Si Monvmemtvm Requires, Circuvmspice. Album hautement essentiel, qui a  également eu un très fort impact sur ma vision de la musique et du black metal. Un monument. C’est aussi sûrement l’album le plus religieux du genre au sens satanique du terme. Et quel riffing…

Si Monvmentvm Reqvires, Circvmspice — Deathspell Omega | Last.fm

J.J.S. : Daft Punk, Random Access Memories. Je me suis mis à l’electro sur le tard et cet album a été ma porte d’entrée.

DAFT PUNK - Random Access Memories - Le Vinyle Club

T.C. : Molène, Didier Squiban. Un pianiste breton. Des arrangements incroyablement riches et profonds. Malheureusement trop méconnu.

Didier Squiban: Molène - Music Streaming - Listen on Deezer

Pour T.C : un disque avec un·e chanteur·euse qui t’influence ?

Redemption Process, Anorexia Nervosa. Le personnage a beau être controversé, Hreidmarr n’en est pas moins un vocaliste de génie à mes yeux. Certainement ma plus grosse influence. J’avais découvert cet album à sa sortie en 2004, j’étais alors au lycée. La rage et l’âpreté qui caractérisent les lignes de chant d’Anorexia Nervosa sont proprement uniques, je n’ai jamais retrouvé ça ailleurs, si ce n’est évidemment dans les derniers Glaciation.

Anorexia Nervosa | Redemption Process - CD SLIPCASE - Black Metal ...

Pour A.M. et J.J.S. : un disque avec un·e guitariste qui vous influence ?

A.M. : Drudkh, Blood In Our Weels. Pour l’influence que Roman Saenko a eu sur mon jeu de guitare. Son sens de la mélodie, ses breaks “burzumesques” et cette fameuse tristesse teintée de gloire propre à son riffing…

Blood In Our Wells [Season Of Mist] by Drudkh : Napster

J.J.S. : Will Haven, Carpe Diem. Le jeu de Jeff Irwin m’avait beaucoup marqué à l’époque. On a l’impression qu’il joue “des nappes de guitares”, avec un son lourd. Ça ressemble à une sorte de synthé lugubre. Il m’a beaucoup influencé aux débuts de RLHT.

Carpe Diem by Will Haven : Napster

Un disque issu de votre label préféré ?

A.M. : Je vais choisir un album récent, le dernier Misþyrming, Algleymi sur NoEvDia. Moins progressif que le précédent mais plus mélodique et ravageur.

Misthyrming | Algleymi - CD DIGIPAK - Black Metal | Season of Mist

J.J.S. : Chelsea Wolfe, Pain Is Beauty, sorti chez Sargent House. Le fabuleux album qui m’a fait découvrir l’artiste. Ce label sort régulièrement des disques de groupes/artistes talentueux et ultra créatif.

Pain is Beauty: Chelsea Wolfe, Chelsea Wolfe: Amazon.fr: Musique

T.C. : Incandescente de Malenuit. Il s’agit aujourd’hui du projet principal d’Audrey Sylvain d’Amesoeurs. Le label Antiq Records a la réputation de soutenir des projets de qualité et ce disque en est la preuve. À la croisée du black metal, de la chanson française et du post-punk, le propos autobiographique confère à ce disque une superbe authenticité et une personnalité forte. Une superbe découverte.

Malenuit — Malenuit | Last.fm 

Un disque d’un groupe ou artiste avec qui vous êtes potes ?

A.M. : Je ne connais pas tous les membres du groupe mais je vais citer Aosoth avec An Arrow In Heart. C’est un des meilleurs albums de black metal français sorti ces dernières années. Des riffs exceptionnels, des montées en puissance incroyables et une basse poisseuse qui ajoute la dose de danger nécessaire. L’album parfait pour slalomer entre les crackheads du 18ème à 2 heures du mat.

IV: An Arrow in Heart - Aosoth - SensCritique

J.J.S. : La trilogie de Carpenter Brut. Mec ultra créatif, génie du son, musique géniale, succès ultra mérité.

Trilogy : Carpenter Brut, Carpenter Brut: Amazon.fr: Musique

T.C. : Le Grand Voyage, Klone. Ma compagne organise des concerts sur Nantes et les a fait jouer plusieurs fois. Nous n’évoluons pas réellement dans les mêmes sphères artistiques mais j’ai humainement bien accroché avec eux. Leur discographie est assez large et ce dernier disque est pour moi l’aboutissement parfait de toute leur carrière.

LE GRAND VOYAGE - KLONE - Hard - Métal - Genres musicaux - Musique 

Un disque plaisir coupable inavouable ?

A.M. : PNL, Le Monde Chico. Ce n’est même pas un plaisir coupable, mais tout simplement ce qui est arrivé de mieux à la scène Française ces cinq dernières années.

Le Monde Chico: Pnl, Pnl: Amazon.fr: Musique

J.J.S. : Johnny Halliday, Gang. La légende, le rock. Composé par JJ Goldman. Du tube, du tube, du tube. Tu vas faire quoi ?

Site Johnny Hallyday 1943-2017

TC : Blvd. de Boulevard. Ma compagne est également une fan inconditionnelle d’adult oriented rock et de hard FM… Ce qui m’a conduit ces dernières années à en écouter pas mal ! Au-delà de l’aspect mielleux et cliché de ce type de musique, il faut bien reconnaître que ces groupes produisent de sacrées perles. L’histoire a retenu les gros noms comme Survivor, Journey et Boston, mais on trouve  finalement autant de qualité chez les seconds couteaux, comme sur ce magnifique album des Canadiens de Boulevard.

Blvd.: Boulevard, Boulevard: Amazon.fr: Musique

Un disque qui n’est pas un plaisir coupable mais qu’on ne s’attendrait pas à trouver dans votre discothèque ?

A.M. : John Coltrane, My Favorite Things. J’écoute peu de jazz mais je creuse lentement la discographie de John Coltrane depuis le lycée. J’aurais pu choisir un autre album du maître mais sa version de “My Favorite Things” est sûrement un de mes morceaux préférés tous genres confondus.

My Favorite Things — John Coltrane | Last.fm 

J.J.S. : Billie Eilish, When We All Fall Asleep, Where Do We Go?. Ou l’une des artistes “grand public” les plus intéressantes de ces dernières années. Aidée par son frère, Finneas O’Connell, véritable génie de la composition et du minimalisme musical.

When We All Fall Asleep, Where Do We Go? - Le Canal Auditif

T.C. : N’importe quel disque de Brassens. Pour moi le plus grand des paroliers.

Georges Brassens - Les Copains D'Abord (1996, CD) | Discogs

Un disque qu’on vous a offert ? 

A.M. : Death, Individual Thought Patterns. Album offert par mon frère il y a des années car nous étions complétement dingues du précédent, Human. Un classique de chez classique, un line-up exceptionnel, et ce solo d’Andy LaRocque sur “Trapped In The Corner” !!!

Death : Individual Thought Patterns - Musique en streaming - À ...

J.J.S. : The Cure, Pornography. Parfait pour s’initier au groupe.

THE CURE – pornography – VINYL LP (black) | MUSICFEARSATAN - PARIS ...

T.C. : Judgement d’Anathema. Mon meilleur ami me l’avait offert durant les années fac, le genre de cadeau bien choisi… J’aurais aussi pu citer Last Fair Deal Gone Down de Katatonia ou Terria de Devin Townsend, bref… Merci Samuel !

Anathema | Judgement - CD - Rock / Hard Rock / Glam | Season of Mist

Un disque qu’on devrait vous offrir ?

A.M. : Un album d’Offering, il faut absolument que je m’attaque à la carrière solo de Christian Vander (Magma).

Christian Vander, Offering - Offering III - IV (1990, CD) | Discogs

J.J.S. : Vangelis, Blade Runner OST. Si ce film est un tel chef d’œuvre, c’est grâce aussi à sa B.O. et ses ambiances sonores.

Blade Runner Love Theme (Vangelis) de The Soundtrack Orchestra sur ... 

T.C : Skyshaper de Covenant. On me l’a conseillé récemment !

Skyshaper: Covenant, Covenant: Amazon.fr: Musique

Le disque que vous écoutez en boucle en ce moment ?

A.M. : Black Curse, Endless Wounds. Album complétement dingue avec la dream team du moment Spectral Voice, Blood Incantation, etc. Un mélange de Dead Congregation, de Swallowed pour le chant possédé, servi par une prod incroyable d’Arthur Rizk, le producteur à suivre en ce moment.

Black Curse – Endless Wound | Soil Chronicles

J.J.S. : Boards Of Canada, Tomorrow’s Harvest. Dans la voiture. Parfait pour se détendre.

Boards of Canada – Tomorrow's Harvest | L'ombre sur la mesure

T.C. : In The Flat Field, Bauhaus. Ce disque possède une espèce de noirceur primaire que je ne saurais pas vraiment décrire… L’esprit qui s’en dégage est très adolescent mais il touche juste.

In the Flat Field: Bauhaus: Amazon.fr: Musique 

Le dernier disque que vous vous êtes procurés ? 

A.M. : Ulcerate, Stare Into Death and Be Still. Voilà une dizaine d’années que je les suis et je commençais à être fâché avec eux : toujours la même formule, les mêmes dissonances d’albums en albums… Mais celui-ci apporte enfin de la nouveauté. Certes, Ulcerate fait du Ulcerate, mais cette fois-ci avec des mélodies. Et ça fait du bien.

Ulcerate - Stare Into Death And Be Still - chronique | COREandCO ... 

J.J.S. : Nick Cave & The Bad Seeds, Ghosteen. Ou comment un drame peut donner naissance à un album absolument magnifique. Beau à pleurer.

Ghosteen: Nick Cave and the Bad Seeds, Nick Cave & the Bad Seeds ...

T.C. : Les Affæmmées, Cataèdes. J’avais été impressionné par leur set aux Feux De Beltane. Première sortie de cette formation également signée chez Antiq Records regroupant le conteur Quentin Foureau et le multi-instrumentiste Dormin, ce disque installe à travers la formule du conte musical une ambiance horrifique et médiévale extrêmement prenante. À écouter seul au casque.

Et enfin : team CD, team vinyle, team cassette ou team streaming ?

A.M. : Au risque de surprendre, je n’achète quasiment plus rien depuis un moment, je préfère télécharger, via Soulseek, les albums qui me plaisent et soutenir les artistes à travers le merch et les concerts. Par contre, j’ai toujours été contre la surconsommation de la musique, un album ça se creuse et je n’ai pas l’impression que le streaming aille dans le bon sens à ce niveau-là.

J.J.S. :  Ça a évolué en fonction des périodes de ma vie. Actuellement streaming, mais je me suis récemment mis à racheter en vinyle pas mal d’albums cultes.

T.C : Tout dépend de l’artiste, mais je reconnais que j’ai souvent tendance à écouter en streaming.

Ascension, le troisième album de Regarde Les Hommes Tomber, est sorti en février chez Season Of Mist. Vous pouvez l’écouter ICI. Interview du groupe à lire dans new Noise #52.

 

La playlist :