Dix albums passés trop inaperçus en 2013.

 

Il y en a eu un tas d’autres, mais on réécoute ceux-là ces temps-ci :

 

True Widow – Circumambulation (Relapse)
Depuis trois albums, le trio Texan brouille les pistes : Shoegaze ? Slowcore ? Stoner ? (chronique et interview dans Noise 17)

 

His Electro Blue Voice – Ruthless Sperm (Sub Pop)
Trio Italien passé maître dans l’art d’amalgamer synth punk, garage, krautrock et noise rock. (chronique et interview dans Noise 18)

 

Blood Of Heroes – The Waking Nightmare (Ohm Resistance)
Second album du supergroupe composé de Submerged, Enduser, Dr Israel, Justin Broadrick, etc. Dub, drum ‘n’ bass, metal, synthwave & co. (chronique dans Noise 15)

 

Polvo – Siberia (Merge)
Le meilleur de l’indie rock americain, le vrai, celui des 90’s. (Chronique dans Noise 18, interview dans Noise 19)

 

Marijuana Deathsquads – “Oh My Sexy Lords!” (Totally Gross National product)
Collectif monté par Ryan Olson (Poliça, Gayngs), Isaac Gale, Stef Alexander (aka P.O.S de Doomtree), Ben Ivascu (Poliça, Stnnng) et Mark McGee (To Kill a Petty Bourgeoisie) (Chronique dans Noise 19, interview à venir dans Noise 20)

 

Survival – S/T (Thrill Jockey)
Trio “heavy math-rock transcendantal” mené par Hunter Hunt-Hendrix de Liturgy. (chronique dans Noise 16)

 

Hedvig Mollestad Trio – All Of Them Witches (Rune Grammofon)
Free heavy rock instrumental en provenance de Norvège. (Chronique dans Noise 19)

 

Legend – Fearless (Artoffact)
Nouveau projet du chanteur de Minus (Islande), quelque part entre The Knife, Depeche Mode et Nine Inch Nails. (Chronique dans Noise 18)

 

Oddateee – 1973 (Jarring Effects)
Le petit protégé de Dälek s’émancipe avec son troisième et meilleur album (chronique dans Noise 18, interview dans Noise 19)

 

Chelsea Light Moving – S/T (Matador)
Le nouveau groupe de Thurston Moore. 100% moins chiant que ses disques solos. (chronique dans Noise 16)