Avant-première : nouveau morceau de Soror Dolorosa en écoute

“Les Parisiens de Soror Dolorosa pratiquent un gothic rock brut et urgent inspiré par le post-punk, le
death rock et la cold wave. Le groupe a été formé en 2001 par le chanteur Andy Julia. Empruntant son patronyme au roman « Bruges-La-Morte » de l’écrivain symboliste flamand Georges Rodenbach, Soror Dolorasa tire majoritairement son inspiration de la passion, de la nostalgie et du deuil, et insuffle ces émotions puissantes dans sa musique et ses performances scéniques. Ces éléments caractéristiques de la formule musicale du groupe s’apprécient au travers de compositions musclées, de guitares grinçantes, de lignes de basse en surrégime, de rythmes moteurs et du style vocal dramatique et inimitable de Julia.
Les quatre années de gestation d’« Apollo » représentent un aboutissement suprême pour Soror
Dolorosa.

Longtemps associés aux destinées d’Alcest, Les Discrets ou Lantlôs, Julia et Soror Dolorosa avaient
évidemment toute leur place au sein de la famille artistique Prophecy. Souvent comparé aux piliers
du genre que sont Fields Of the Nephilim, The Sisters of Mercy, Joy Division ou Bauhaus, Soror
Dolorosa se devait de poursuivre son développement, de laisser s’épanouir son son et sa vision avec Apollo, dont voici un nouvel extrait :

« Il s’agit de la chanson la plus ambitieuse sur « Apollo » ! Un titre ivre de lumière qui mélange nos influences venant des Chameleons, M83, A-Ha ou encore la sublime Kim Wilde. Nous y avons utilisé à la fois l’excellent synthétiseur Prophet 8 ainsi que la string machine du Korg Lambda de 1979, afin de créer la sensation d’un vieux vaisseau spatial qui s’envole vers le cosmos. C’est une chanson folle, écrite avec le cœur, qui explore les côtés les plus sensibles de notre conscience, sans filtre et en total abandon au pouvoir de la musique. Tout comme le climax d’un film, « Another Life » est un instant de transcendance, une ligne directe pour le paradis, et un sourire d’enfant tourné vers le futur. Le texte est une missive à l’amour universel, à la liberté et à la pureté qu’on ne peut trouver que dans le cadre d’une relation honnête avec soi-même. Un morceau réconfortant qui tire les autres vers le haut et fait lien avec le plaisir qu’amènent les choses simples au sommet d’une immense pyramide ! » Andy Julia

Apollo sortira en CD digipak, gatefold 2xLP (vinyl 180g, masterisé spécialement pour l’occasion), et en artbook deluxe 3xCD/DVD (28×28 cm, livret 72 pages) contenant l’album live  Rive Gauche sur 2CD et DVD (110 minutes de captation live). En parallèle, Prophecy rééditera l’entièreté du back catalogue du groupe: Severance (2009, avec bonus tracks inédits), Blind Scenes (2011), et No More Heroes (2013).